Mode, beauté

Le Secteur du Cuir au Sénégal : Ngaye Meckhé, un Pôle Majeur

En 2021, le Sénégal a connu une dynamique économique remarquable, notamment dans les secteurs du textile, de l’habillement et du cuir. Avec un PIB généré atteignant les 560 millions de dollars américains selon l’UNESCO, l’industrie du cuir se distingue particulièrement, marquée par une production diversifiée et des initiatives innovantes.

La production dans le secteur du cuir se répartit de manière équilibrée entre différentes activités. La production de coton égrené représente 1%, tandis que le filage, le tissage et le finissage contribuent à hauteur de 28%. La confection de vêtements prend la part la plus significative avec 66%, suivie par les articles en cuir à 4%.

Un fait intéressant réside dans la façon dont les ménages sénégalais ont investi dans leur garde-robe en 2021. Ils ont consacré pas moins de 858 millions de dollars américains pour s’habiller et se chausser, soulignant ainsi l’importance économique et culturelle de ces industries dans le quotidien des Sénégalais.

Dans le domaine du cuir, le Sénégal excelle sur la scène internationale, enregistrant un excédent commercial dans la production de chaussures. Cette réussite s’explique en partie par une production importante de sandales et de babouches en cuir, très appréciées localement et exportées avec succès dans les pays voisins. La commune de Ngaye Meckhé se distingue, devenant une référence grâce à la qualité de ses maroquiniers.

La commune ambitieuse envisage de devenir un pôle majeur du cuir au Sénégal, cherchant à exporter des produits de qualité à l’échelle mondiale. Les marques locales ont joué un rôle crucial dans cette expansion.

Le secteur du cuir au Sénégal voit également émerger de nouvelles marques dans le domaine des sacs à main, répondant à une demande croissante de produits de qualité fabriqués localement. Ces tendances ne se limitent pas au Sénégal mais se propagent à travers l’Afrique, signifiant un déplacement significatif des parts de marché autrefois dominées par les importations. Le secteur du cuir au Sénégal représente ainsi une histoire de réussite, d’innovation et de préservation des traditions artisanales dans un marché mondial en évolution constante.